Mon Coin Cinéma

Nos Etoiles Contraires – Josh Boone

Nos étoiles contraires - Josh Boone

« You don’t get to choose if you get hurt in this world, but you do have a say in who hurts you. And I like my choices. I hope she likes hers. Okay, Hazel Grace ? »

Il y a un mois, le public français découvrait l’adaptation cinématographique d’un roman jeunesse qui m’avait terrassée lorsque j’en avais fait, il y a environ un an et demi, la lecture. Les avis les plus élogieux fleurissant à son sujet à travers toute la blogosphère depuis plusieurs semaines, il était bien évidemment impensable que je manque la sortie en salles de Nos Etoiles Contraires.

Le roman original, écrit par John Green, racontait l’histoire d’amour naissante entre Hazel Grace Lancaster et Augustus Waters, deux jeunes adolescents partageant un humour ravageur, un certain mépris des conventions et une complicité à toute épreuve. L’ennui, c’est que si lui est en rémission, elle est atteinte d’un cancer de la thyroïde diagnostiqué stade 4, et métastasé sur ses poumons.

Si, compte tenu du sujet abordé, le roman était lumineux, lucide et drôle, j’avais peur que son adaptation cinématographique, on connait Hollywood et ses travers, ne donne un peu trop dans le pathos larmoyant. Mais ça, c’était clairement sans compter sur le talent de son réalisateur Josh Boone, qui nous avait déjà surpris avec ce petit bijou de générosité et d’émotions qu’est Stuck in love.

Nos étoiles contraires - 2014

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, avec Nos Etoiles Contraires, Josh Boone signe là une adaptation presque parfaite du roman éponyme. D’une part il n’opère que très peu de coupes dans la narration originale,  ne frustrant ainsi jamais le lecteur qui vouerait une fidélité sans faille au matériau de base. D’autre part, et c’est à mon sens le plus important, le réalisateur a réussi à saisir et à retranscrire en images l’atmosphère et les émotions mises en place par John Green.

Si la mise en scène sobre mais efficace travaillée par Josh Boone convient parfaitement au sujet, c’est surtout le casting soigneusement choisi qui fait la grande force de son long-métrage. Shailene Woodley et Ansel Elgort, nos deux étoiles contraires montantes d’Hollywood, transcendent le film de par leur grâce, leur justesse et la vitalité qu’ils dégagent. Ils sont encadrés dans cette lourde tâche par de prestigieux seconds rôles, tels que Laura Dern, Sam Trammel ou encore un génial et détestable Willem Dafoe. Dans un autre registre, ils sont également accompagnés d’un bout à l’autre du film par Birdy, Likke Li ou encore M83 qui composent une bande originale pop et pourtant proprement bouleversante.

Oui, vous l’aurez compris Nos Etoiles Contraires est une jolie surprise ! Son seul défaut ? A vouloir coller de trop près au roman dont il est l’adaptation, le film ne réserve malheureusement aucune surprise au spectateur qui aurait lu l’oeuvre de John Green. Et ça, c’est un tout petit peu dommage…

13 réflexions sur “Nos Etoiles Contraires – Josh Boone

  1. Une bonne adaptation qui colle parfaitement au roman. Toutefois, comme je n’avais pas été bouleversée par le roman il en a été de même pour le film, j’ai trouvé ça bien mais je n’ai pas été émue…

  2. Oui, je suis d’accord ! Très belle adaptation, mais pas beaucoup de surprise… Mais, je préfère ça plutôt qu’une adaptation beaucoup trop libre où on reconnait à peine le roman !

  3. J’ai été agréablement surprise par ce film, je m’attendais à davantage de pathos et du coup, j’y allais un peu à reculons… les acteurs y sont pour beaucoup, je les ai trouvés très justes.

Répondre à irreguliere Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s