Mes Films du Mois

Films du mois de juin 2014

Film du mois

Black Fish

Films découverts ou redécouverts

¤ Sous les jupes des filles (Audrey Dana, 2014) ●●○○○

Si on n’échappe malheureusement pas à l’accumulation de clichés, ou de blagues et de dialogues, sans réelle subtilité, le film contient néanmoins quelques scènes sympathiques qui pourront faire rire les spectateurs les plus indulgents. Et pour les autres, il y a le casting à admirer…

¤ Je fais le mort (Jean-Paul Salomé, 2013) ●●●○○

C’est un chouette moment que l’on passe devant cette comédie policière franchouillarde, à la fois modeste et savoureuse. Jean-Paul Salomé prouve qu’avec un petit budget et quelques bonnes idées il peut transcender un sujet des plus banal. Par ailleurs, le film ne serait absolument pas le même sans le tandem formé par Géraldine Nakache et François Damiens, pétillant, attachant et hilarant.

¤ Non Stop (Jaume Collet-Serra, 2014) ●●●○○

Mon lectorat suisse dira que c’est mon amour pour Liam Neeson (I will find you, and I will kill you) qui m’aveugle éperdument quand je qualifie ce thriller aérien d’haletant, quoi qu’un brin prévisible. Et peut-être que mon lectorat suisse a un peu raison, dans le fond…

¤ Elles (Malgorzata Szumowska, 2012) ●●●○○

En choisissant de parler de la prostitution estudiantine, la jeune réalisatrice polonaise aborde un sujet délicat. Elle évite les écueils qui lui sont intrinsèques, le met en scène avec grâce et dirige avec sensibilité un trio d’actrices toutes plus bouleversantes les unes que les autres. Une jolie réussite !

¤ Jeune & Jolie (François Ozon, 2013) ●●○○○

Sur le même sujet que Malgorzata Szumowska, je suis beaucoup moins convaincue par le travail de François Ozon. Mes pulsions de violence à l’égard de l’héroïne, molasse et tête à claque, ne m’ont pas aidé à ressentir de l’empathie face à ses mésaventures. Par ailleurs, le traitement racoleur et la caractérisation affligeante des autres personnages m’ont agacée au possible.

¤ Le Visiteur du Futur – Saison 4 (François Descraques, 2014) ●○○○○

Ô adepte du Visiteur du Futur, si contrairement à moi tu as compris l’intérêt de cette quatrième saison, je t’en prie, laisse moi un commentaire pour m’expliquer ça. Plutôt que de finir en beauté sur une troisième saison proche de la perfection, François Descraques choisit d’alourdir sa série avec dix nouveaux épisodes inutiles et esthétiquement très laids. Quel dommage !

¤ La vie rêvée de Walter Mitty (Ben Stiller, 2014) ●●●○○

Si d’une manière générale je suis plus que conquise par le dernier film de Ben Stiller, sa mélancolie douce-amère et ses paysages, oniriques à couper le souffle, je reprocherais néanmoins au réalisateur de ne pas assumer entièrement la part d’émotions qui se dégage de son scénario, et de venir parfois la plomber par quelques gags superflus.

¤ Monuments Men (George Clooney, 2014) ●●○○○

Je n’ai pas grand chose à reprocher aux Monuments Men, ni à George Clooney. Mais pourtant, le résultat final est un peu ennuyeux, non ? Serait-ce la faute de cette multitude d’histoires à suivre en parallèle, qui donnent parfois l’impression d’une accumulation de saynètes fractionnées plutôt que d’une unité au sein du long métrage ? Ou serait-ce la faute de la réalisation un peu trop proprette et sans réelle prise de risque ? Je ne sais pas… Mais le divertissement n’est pas là…

¤ 12 years a slave (Steve McQueen, 2014) ●●●●○

Avec seulement trois réalisations à son actif, Steve McQueen ne cesse de me surprendre à chaque film. En choisissant de nous conter cette fois l’histoire vraie de Salomon Northup, et ce de la façon la plus juste, la plus réaliste et la plus objective qui soit, il nous balance en pleine figure toute la violence et la cruauté propres à notre espèce. Avec une mise en scène sophistiquée et une interprétation sans faille qui viennent pleinement servir son sujet, 12 years a slave est un film éprouvant, sans concession, mais d’une beauté rare. Un long métrage dont, définitivement, le spectateur ne sortira pas indemne…

¤ Blackfish (Gabriela Cowperthwaite, 2013) ●●●●●

En revenant sur la mort de Dawn Brancheau, et en prenant comme point de départ les événements qui ont secoué Sea World il y a quatre ans, Gabriela Cowperthwaite décide de mener une enquête sur la vie des orques en captivité, et plus particulièrement sur le parcours chaotique de l’un d’entre eux : Tilikum (Free Tilikum) ! Utilisant des images d’archives et interrogeant le personnel concerné et impliqué dans le drame qui continue de se jouer tous les jours dans les parcs animaliers, la réalisatrice propose un documentaire fort, intelligent et sans artifice, qui on l’espèce sensibilisera le grand public…

Juin - 2014 02

Juin - 2014

Pour découvrir ou redécouvrir les autres films chroniqués en 2014, c’est par ici.

13 réflexions sur “Films du mois de juin 2014

  1. Pour Sous la jupe des filles, c’était trop drôle de voir la tête des mecs dans le ciné quand la fille mets un tampon au début du film. Je crois que c’était le moment le plus drôle du film 🙂

Répondre à khadielit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s