Mes Films du Mois

Films du mois de mars 2014

Film du mois

GBH - 2014

Films découverts ou redécouverts

¤ L’Odyssée de Pi (Ang Lee, 2012) ●●●●●

Avec cette incroyable odyssée Ang Lee, dont je ne raffole pas spécialement d’ordinaire, en met plein les yeux et plein le cœur de son spectateur. Techniquement ça frôle la perfection, le film oscillant sans cesse entre la féerie et le naturalisme, ne prenant que le meilleur de ces deux esthétiques pour le transcender à souhait. Émotionnellement, on la connait ma tendance à dramatiser, mais je pense que c’est un film duquel on ne se relève jamais vraiment tout à fait…

¤ The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014) ●●●●●

Après la toute légère déception occasionnée par Moonrise Kingdom, comme il est bon de retrouver le Wes Anderson déjanté que j’aime d’un amour parfait. Loin de se répéter, le réalisateur repousse une énième fois les limites de son univers poétique et mélancolique, et il y incorpore une note prononcée de burlesque, ce qui est loin de me déplaire. Et étrangement, c’est dans l’effervescence la plus folle et le chambardement le plus constant que le réalisateur nous parle le mieux de la solitude qui imprègne ses personnages et de la nostalgie du temps passé. Porté par un casting de qualité et bercé par une partition superbe, on ne peut que l’aimer ce Grand Budapest Hotel

¤ La Reine des Neiges (Chris Buck & Jennifer Lee, 2013) ●●●●●

Après Raiponce, les studios Disney continuent de reprendre les contes traditionnels et de les moderniser pour notre plus grande joie. Et une nouvelle fois, il faut bien avouer que c’est très réussi. Les chansons sont entêtantes, les décors enchanteurs, les personnages plus complexes et beaucoup moins niais qu’il n’y parait. On passe un agréable moment, qu’on soit petit ou grand.

¤ 9 mois ferme (Albert Dupontel, 2013) ●●●○○

Albert Dupontel est en forme, Sandrine Kiberlain aussi et visiblement c’est contagieux !

¤ La leçon de piano (Jane Campion, 1993) ●●●●○

Jane Campion n’a pas son égal lorsqu’il s’agit de conter la passion qui régit le cœur des femmes. Après Bright Star, c’est La leçon de piano qui vient conforter mon amour pour cette réalisatrice et pour son cinéma tout en nuances et en subtilités. Et cette partition de Michael Nyman…

¤ Veronica Mars, le film (Rob Thomas, 2014) ●●●○○

A long time ago, we used to be friends… Veronica Mars (et Rob Thomas) reprend du service, et on attendait ça depuis longtemps. On ne va pas se mentir, le film, principalement destiné aux fans, est un vrai moment de bonheur même s’il n’a que les ambitions d’un bon pilote augurant une prochaine série.

¤ Maniac (Franck Khalfoun, 2013) ●●○○○

Si le parti pris du réalisateur de ne montrer l’action qu’à travers les yeux de son psychopathe de héros n’est pas sans intérêt, on se lasse néanmoins très vite de ce jeu de cache-cache à travers les miroirs et autres réflecteurs, l’exercice ludique se transforme alors très vite en ennui mortel…

¤ Les garçons et Guillaume, à table ! (Guillaume Gallienne, 2013) ●●●○○

Loin de la comédie hilarante sur-vendue par la presse, Les garçons et Guillaume, à table ! est avant tout un petit bijou de sensibilité et de subtilité, d’élégance et d’intelligence. Je partais pleine d’a priori et j’ai été conquise par le travail d’acteur et de réalisateur entrepris par Guillaume Galienne. Bravo !

¤ Mama (Andres Muschietti, 2013) ●●○○○

Une jolie idée de départ et une ambiance macabre à souhait, qui se retrouvent malheureusement amoindries par un manque de moyens certain. Dommage, Mama avait du potentiel…

¤ Taram et le chaudron magique (Ted Berman & Richard Rich, 1985) ●●●○○

L’un des derniers Walt Disney qu’il me restait à voir… Si Taram et le chaudon magique n’a certes pas l’ambition d’un grand classique du genre, il n’en demeure pas moins un bon divertissement et peut se targuer d’avoir l’un des méchants les plus terrifiants de toute l’histoire du studio.

¤ Tu peux entendre la mer (Tomomi Mochizuki, 1993) ●●●○○

Sans posséder le lyrisme d’un film de Hayao Miyazaki ou de Isao Takahata, Tu peux entendre la mer est empreint d’un charme et d’une mélancolie propres à Ghibli, et qui me touchent à chaque fois… C’est nécessairement mineur dans l’histoire du studio, mais ça se savoure avec un certain bonheur.

¤ True Detective – Saison 1 (Nic Pizzolatto, 2014) ●●●●●

Deux acteurs au sommet, une réalisation ultra-léchée et un scénario chiadé : Viens, viens prendre ta leçon de cinéma grâce à une série télévisée.

¤ The Lords of Salem (Rob Zombie, 2013) ●●○○○

Pour ceux que Rob Zombie avait habitué au meilleur, forcément The Lords of Salem sera une grosse déception. Formellement très travaillé, on déplorera qu’il n’en soit pas de même pour le fond de la narration. On notera donc un certain manque de contenu et l’interprétation faiblarde de Sheri Moon.

¤ Community – Saison 1 (Dan Harmon, 2009) ●●●●○

A l’heure du naufrage sans nom de How I met your mother, qu’il est bon de découvrir une série comme Community. Drôle, ultra-référencée, Dan Harmon met en scène des personnages attachants, dans des situations tantôt hilarantes, tantôt bouleversantes. J’adore !

¤ Community – Saison 2 (Dan Harmon, 2010) ●●●●○

Quand une série qui traite du méta devient proprement méta, je me sens un peu chez moi…

Mars - Films 03

Mars - Films 02

Mars - Films

Pour découvrir ou redécouvrir les autres films chroniqués en 2014, c’est par ici.

6 réflexions sur “Films du mois de mars 2014

  1. J’ai très envie de voir The Grand Budapest Hôtel (le problème c’est que ça va me donner envie d’aller à Budapest).
    J’ai trouvé Guillaume et les garçons très drôle quand même, mais sensible aussi, oui !
    Et Taram, je l’ai vu à sa sortie (j’avais donc 8 ans quoi) et mon souvenir est forcément très flou…

    • Aussi étrange que ça puisse paraître, le film de Wes Anderson ne se passe pas, et n’a pas été tourné à Budapest. Donc tu éviteras le voyage compulsif 😉

Répondre à Flo Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s