Mes Films du Mois

Films du mois de mai 2013

Film du mois

Hansel & Gretel - Witch Hunters

Films découverts ou redécouverts

¤ Evil Dead (Fede Alvarez) ●○○○○

A la sortie d’Evil Dead on nous annonçait que nous allions vivre l’expérience cinématographique la plus terrifiante. Terrifiante depuis quand d’abord ? Et ensuite, comment est-il possible que les distributeurs marquent de telles âneries sur les affiches promotionnelles ? Evil Dead n’est en réalité qu’un pauvre pétard mouillé, avec un scénario en carton, des acteurs têtes-à-claques et des effets gores sans queue ni tête. On aurait aimé que l’entièreté du film ressemble aux dix dernières minutes, complètement barrées… Pour la peine, on retourne faire un tour du côté de chez Sam Raimi.

¤ Jurassic Park 3D (Steven Spielberg) ●●●●●

Ni une découverte, ni une redécouverte puisque Jurassic Park est un film que je regarde au moins trois fois par an, il faut bien l’avouer. La ressortie de l’oeuvre de Steven Spielberg, dotée désormais d’une 3D finement travaillée, n’était qu’un prétexte à me faire plaisir une fois de plus et rappeler, si besoin était, que vingt ans après la magie opère toujours. Et comme à chaque fois, dès les premières notes de la partition de John Williams, je suis conquise…

¤ Lolita (Adrian Lyne) ●●○○○

J’aime le roman de Vladimir Nabokov d’un amour inconditionnel, et le film de Stanley Kubrick d’un amour infini. Oui, je ne fais définitivement pas dans la demi-mesure… L’adaptation d’Adrian Lyne, découverte bien plus jeune, me laissait un assez mauvais souvenir, souvenir que j’ai voulu contrer lors de sa rediffusion au mois de mai. Quinze ans après ma première vision, je ne suis guère plus convaincue. Le réalisateur transforme la nymphette en une petite pouffe vulgaire au possible, et Humbert en pleureuse tourmentée par les caprices et les bouderies de l’héroïne. Grossier, racoleur, rien ne fonctionne comme on le voudrait. La fin finit par atteindre le spectateur, mais je suspecte que ça ne soit que par les mots sublimes repris à Nabokov… Un gâchis…

¤ And soon the darkness (Marcos Efron) ●○○○○

Voilà ce qui arrive quand tu veux faire plaisir à ton petit frère et regarder un film avec son idole, Amber Heard… And soon the darkness est bien évidemment une bouse infâme, insipide qui vire un peu plus au grotesque à chaque seconde qui passe. On ne crachera pas sur les quelques scènes de bikini, qui auront au moins ravi l’un de nous deux, pas vrai chouchou ?

¤ Hansel & Gretel : Witch Hunters (Tommy Wirkola) ●●●●○

Qui l’eut cru ? De prime abord pas moi en tout cas, mais force est de constater que je suis véritablement emballée par cette adaptation moderne du conte des frères Grimm. Après Dead Snow, j’étais très curieuse de voir ce que Tommy Wirkola aurait à nous proposer, et clairement je ne suis pas déçue. Le réalisateur norvégien réussit haut la main son entrée dans l’univers hollywoodien en nous proposant un film pop corn, survolté, qui assume ses anachronismes et transforme ses défauts en qualités. Nul besoin d’hyperboles pour vous convaincre de partir à la chasse aux sorcières, Jeremy Renner, armé jusqu’aux dents et chaud comme les enfers, devrait largement suffire.

¤ Possédée (Ole Bornedal) ●●○○○

Une énième histoire de petite fille et de fantôme comme il y en a eu cent auparavant. Rien de nouveau à l’horizon, une dose de déjà-vu qui génère un manque d’intérêt certain. Malgré tout quelques images fortes et de petits frissons parviennent quand même à atteindre le spectateur.

¤ Mille mots (Brian Robbins) ●○○○○

Un sujet intéressant qu’il aurait été plus judicieux de traiter de manière dramatique, parce que là franchement la surenchère de blagues puériles, de jeux de mots immatures et de situations ridicules on s’en dispenserait bien. Eddie Murphy c’était mieux avant…

¤ Come out and play (Makinov) ●●○○○

Un île paradisiaque, un couple charmant, des enfants tueurs… Oui, on ne se refait pas, mes déviances cinématographiques ne me quittent définitivement jamais. Il y a quelques bonnes idées au niveau du scénario ou de la mise en scène, malheureusement elles étaient déjà toutes présentes dans la bande-annonce et l’effet de surprise est un peu éventé.

*                    *                    *

Pour découvrir ou redécouvrir les autres films chroniqués en 2013, c’est par ici.

8 réflexions sur “Films du mois de mai 2013

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s