Mes Films du Mois

Films du mois de mars 2013

Films du mois

Camille Redouble

Films découverts ou redécouverts

¤ La Traversée (Jérôme Cornuau) ●○○○○

Je suis une adaptation de Guillaume Musso, j’essaie de faire passer Michaël Youn pour un acteur sérieux et dramatique, j’aurais presque pu réussir mais en fait non… Je suis… Je suis… Je suis… La Traversée de Jérôme Cornuau bien sûr !

¤ The Devil Inside (William Brent Bell) ○○○○○

Pourquoi survendre à chaque fois ces infâmes bouses horrifiques, formatées pour faire peur à la minette de douze ans, qui n’est de toute façon là que pour saisir la main du garçon qui l’accompagne, lors d’une scène où l’héroïne voit ses yeux inexpressifs devenir blancs et rouler sous ses paupières de vache ?

¤ Happiness Therapy (David O. Russell) ●●●○○

Une comédie romantique et dramatique portée par le charme de Bradley Cooper et la grâce de Jennifer Lawrence. Un feel good movie tout ce qu’il y a de plus efficace, mais qui ne mérite pas la presse dithyrambique qu’on lui connait alors que, traitant sensiblement du même sujet, Comment savoir de James L. Brooks avait été injustement boudé des spectateurs et des critiques.

¤ Camille Redouble (Noémie Lvovsky) ●●●●●

Noémie Lvovsky, ici actrice, scénariste et réalisatrice, nous offre un petit bijou d’émotions alliant drôlerie et intelligence. Avec son humour burlesque, tantôt hilarant, tantôt émouvant, son décalage haut en couleurs, sa nostalgie du passé hautement contaminatrice, et sa bande originale bercée par la voix de Katrina and the WavesCamille redouble a immédiatement séduit mon côté girly fan des 80’s. A la fois enchanté et désenchanté le plaisir de Noémie Lvovsky, et l’énergie de la joyeuse petite bande qui l’entoure, sont communicatifs. On en apprécie d’autant plus le scénario travaillé, les répliques bien ciselées, les clins d’œil réjouissants et la folie douce qui se dégage de l’héroïne. Des films qui nous procurent ce sentiment d’euphorie, teinté d’une légère mélancolie, on en voudrait tous les jours. De quoi envoyer paître toutes celles et ceux qui médisent à tort sur le cinéma français d’aujourd’hui.

¤ The Day (Douglas Aarniokoski) ●●○○○

Depuis que John Hillcoat a remis aux goûts du jour le genre post-apocalyptique avec La Route, on voit fleurir des dizaines de copycats qui, s’ils se regardent, ne se démarquent pas les uns des autres dans la flore cinématographique. C’est le cas de The Day, qui propose une esthétique intéressante, un casting somme toute sympathique, mais qui manque au final cruellement d’ambition.

¤ Nous York (Géraldine Nakache & Hervé Mimran) ●●○○○

On retiendra essentiellement que la recette on prend les mêmes et on recommence ne fonctionne pas nécessairement à tous les coups… Si comme moi tu pensais retrouver la drôlerie et l’émotion de Tout ce qui brille, passe ton tour…

¤ Don’t be afraid of the dark (Troy Nixey) ●●○○○

Rien à reprocher à Don’t be afraid of the dark, mélange suspect du Labyrinthe de Pan et de L’Orphelinat, si ce n’est peut être que les mécanismes qui régissent le film sont usés, archi-usés… Une vieille maison aux planchers qui craquent pour cadre, des conflits familiaux en toile de fond et petite fille mutique qui entend des voix la nuit pour personnage principal… C’est porté par Guillermo Del Toro, donc forcément ça se regarde, mais on n’y verra rien de transcendant ni au niveau du scénario, ni au niveau de la mise en scène.

¤ Le Pacte (Roger Donaldson) ●●●○○

Un pitch intéressant, un thriller efficace, un Nicolas Cage en grande forme.

8 réflexions sur “Films du mois de mars 2013

  1. je n’ai vu que camille redouble, happiness therapy et nous york parmi ta sélection, mais je pense tout comme toi pour les trois !
    comme on a l’air assez d’accord, je vais donc me dispenser de regarder certains navets 🙂

  2. On m’avait beaucoup vanté « Don’t be afraid of the dark  » je n’ai pas sursauté une seule fois pourtant je suis très bon public pour ça. Au final j’ai trouvé ça pas terrible.

    « Camille Redouble » est dans ma pile de DVD…. 🙂

    • Non pas terrible en effet… Et ce dénouement final… Mais je pense qu’à force de me nourrir de films d’horreur, je deviens très exigeante en la matière…

      Hâte d’avoir ton avis sur Camille redouble 😉

  3. Tiens, la parallèle thématique entre Happiness Therapy et Comment Savoir, je me l’étais jamais faite. Pourtant après coup, elle parait évidente…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s