Mes Films du Mois

Films du mois de février 2013

Films du mois

Django Unchained - Quentin Tarantino

Films découverts ou redécouverts

¤ Poulet aux prunes (Marjane Satrapi & Vincent Paronnaud) ●●●●○

Si j’avais émis des doutes face à Persepolis, Poulet aux prunes m’aura en revanche pleinement convaincue du talent de cinéaste de Marjane Satrapi. Honte à moi pour n’avoir pas encore pris le temps de lire l’une ou l’autre de ses bandes dessinées, mais une chose est sure ça ne saurait tarder. Il se dégage de Poulet aux prunes une poésie enchanteresse et un humour sensible qui m’ont réellement transportée et que je veux vite retrouver.

¤ Django Unchained (Quentin Tarantino) ●●●●●

Délirant, exaltant, jouissif et virtuose. Bref du Tarantino à l’état pur.

¤ Jeux d’enfants (Yann Samuell) ●●○○○

Un sujet qui me plait énormément et des acteurs que j’apprécie, quel dommage que Jeux d’enfants soit un film complètement gâché par une mise en scène qui me débecte. Un manège qui tourne, une boîte à bonbons, des couleurs qui explosent et des apartés totalement délirants ? Oui, ça sent le Jeunet à plein nez. Malheureusement esthétiquement et scénaristiquement parlant ça ne suit pas du tout… Tout ce qui peut apparaître comme plaisant dans Le fabuleux destin d’Amélie Poulain and co semble ici caricaturé, vulgaire…   Dommage.

¤ Rencontre à Wicker Park (Paul McGuigan) ●●○○○

Divertissant malgré ses presque deux heures, avec une intrigue qui n’est pas sans rappeler le Sueurs Froides d’Alfred Hitchcock, Rencontre à Wicker Park reste malgré tout un de ces films vite vu, vite oublié. Scénario un peu trop alambiqué, retournements de situation multiples, et flash-back trop nombreux, on peut très vite s’y perdre, à défaut de s’y ennuyer. Je sauve néanmoins le personnage de Rose Byrne, à mon sens le plus intéressant du film.

¤ Deux jours à tuer (Jean Becker) ●●●●○

Et dire que parfois j’ose me demander où est passé ce cinéma français que j’aime tant… Il est là, bien caché, dans les histoires profondément humaines de Jean Becker. Alors bien entendu, Deux jours à tuer tient beaucoup à la prestation d’Albert Dupontel, sincère et poignante. Mais il ne faut pas négliger le scénario tendu, ni l’émotion simple et efficace qui s’en dégage.

¤ Limitless (Neil Burger) ●●●○○

Le potentiel est là pour faire de Limitless un bon thriller d’anticipation. Malheureusement, et probablement à cause de la mise en scène tapageuse de Neil Burger, on ne dépasse jamais le stade du simple divertissement, et quelque part, on n’en attendait pas nécessairement plus… Reste Bradley Cooper, formidable et enfin libre de nous prouver son talent.

4 réflexions sur “Films du mois de février 2013

Répondre à cartonsdemma Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s