Mes Films du Mois

Films du mois de juillet 2012

Film du mois

Films découverts ou redécouverts

¤ L’assassin (Elio Petri) ●●●●○

Très surprenant, parce qu’avec son titre plus qu’évocateur, L’assassin n’est pas le film noir auquel on s’attend. Si le point de départ de l’histoire est bien évidemment un meurtre, Elio Petri va détourner les codes du genre pour nous livrer une enquête psychologique, frôlant parfois le surréalisme, sur un citoyen pas vraiment au dessus de tout soupçon. Trouver qui est l’assassin d’Adalgisa de Matteis n’est plus tant le sujet, que de découvrir à travers une série de flash-backs qui était réellement son amant, Alfredo Martelli. Marcello Mastroianni est, quoiqu’un peu trop théâtral, très bon dans le rôle de cet homme ignoble, qui s’il n’a pas tué s’est montré coupable de bien des méfaits…

¤ American Pie 4 (Jon Hurwitz & Hayden Schlossberg) ○○○○○

Si à l’époque le premier volet m’avait amusée, je me rends compte aujourd’hui que j’ai bel et bien pris dix ans et j’ai l’impression d’être passée du statut de jeune conne à celui de vieille conne. Douloureux ? Oh, si peu puisque que contrairement aux personnages, moi j’ai évolué. Rien n’est à sauver. Et j’ai envie de donner une mention spéciale aux scénaristes qui pensent que l’humour des années 2010 se résume en un sexe masculin montré en gros plan à l’écran et des excréments dans une glacière. La grande classe messieurs !

¤ La Colline aux Coquelicots (Goro Miyazaki) ●●●○○

Goro Miyazaki dépeint un Japon idyllique, paisible, poétique et légèrement rétro dans lequel je rêverais de vivre. Il se dégage du film un sentiment de sérénité incroyable, teinté d’une légère nostalgie qui n’est pas sans rappeler Si tu tends l’oreille, un autre film des Studios Ghibli que j’affectionne tout particulièrement. Ici pas d’esprit de la forêt, de château dans le ciel, ni de magie, juste le quotidien d’une bande de jeunes lycéens d’un petit village côtier dans les années 1960. C’est avec tendresse et sensibilité que Goro Miyazaki nous conte une histoire simple mais réellement empreinte de fraîcheur et de tendresse.

¤ X-men : Le Commencement (Matthew Vaughn) ●●●●○

Le meilleur opus de la saga, et de loin. Bien plus mature et plus intelligent que les films de Bryan Singer ou que celui de Brett Ratner, le film de Matthew Vaughn prend le parti de développer le passé des personnages les plus intéressants de la mythologie, en reliant leur histoire à celle d’un monde alors enlisé dans la Guerre Froide. Visuellement le film est également plus abouti que les précédents, plus rythmé, plus efficace et étonnamment plus drôle. Et Michael Fassbender excelle comme à son habitude.

¤ Holy Motors (Leos Carax) ●●●●○

Un film étrange et envoûtant, qui m’a déroutée pendant une grosse demi-heure avant que je ne me décide à me laisser porter par le concept et la beauté des images. Avec Holy Motors, Leos Carax nous propose une réflexion sur la vie et la fiction, la mort et le cinéma, et la mort du cinéma. A travers ses incarnations enchevêtrées Monsieur Oscar, génial Denis Lavant parvient à nous faire ressentir toute une palette d’émotions. Un petit mot aussi sur l’apparition de Kylie Minogue, succincte, mais qui n’en reste pas moins bouleversante.

¤ Mauvaises Fréquentations (Jean-Pierre Améris) ●●●○○

Je dois avouer que j’étais déjà conquise au son de Lene Marlin au générique… Et pourtant je ne partais pas convaincue Lou Doillon, que j’exècre, étant au casting. Mais force est de constater que j’aurais au moins trouvé un film où je la trouve supportable. Mauvaises fréquentations est une chronique adolescente dure et cruelle sur l’amour, l’amitié et les dérives que peuvent engendrer ces deux sentiments. Si la mise en scène est discrète, le film est surtout transcendé par la direction d’acteurs, et porté par la folie de ses personnages.

¤ Un Jour (Lone Scherfig) ●●○○○

Je lui ai consacré tout un article il y a peu, je ne vais donc pas me répéter. En somme une jolie comédie romantique et dramatique, qui ne sort pas des sentiers battus et s’avère décevante au vue du roman dont elle s’inspire.

¤ Prom Night : Le bal de l’horreur (Nelson McCormick) ●○○○○

Qu’est-ce qui fait que je suis irrémédiablement attirée par ce genre de films insipides ? Mise en scène plate, scènes de meurtres aseptisées, personnages niais au possible, interprétation inexistante, dépourvu d’humour… Bref.

¤ La Corde (Alfred Hitchcock) ●●●●●

Avec La Corde, Alfred Hitchcock voulait donner au spectateur l’illusion que son film n’avait été tourné qu’en un seul plan-séquence. Et rien que pour la prouesse technique, il est vrai que le film vaut le coup d’œil. Mais ce n’est pas là sa seule qualité, avec son scénario innovant et bien ciselé, son interprétation fine (James Stewart, mon amour…) et l’audace de certains sujets abordés, La Corde fait indéniablement partie des films incontournables de son réalisateur.

18 réflexions sur “Films du mois de juillet 2012

  1. Ma chère Marion, mais quelle idée que de regarder ce remake de PROM NIGHT! Par contre, si tu n’as jamais vu l’original, ce ne serait sans doute pas une mauvaise idée d’y jeter un coup d’oeil. Si le film n’est pas une merveille, il est suffisamment étrange dans son ambiance et ses partis pris pour susciter un réel intérêt. De plus, si tu aimes le disco, la bande sonore du film est absolument irrésistible! A tenter… 😉

    • Quelle idée n’est-ce pas ?

      C’est de la faute de Canal Sat à la demande d’abord…

      J’aime le disco, j’aime Jamie Lee Curtis : Je le regarderais à l’occasion, tout en sachant que ça ne peut pas être pire que le remake de toute façon 😉

  2. Si tu aimes le disco et Jamie Lee, c’est déjà bien parti! 🙂 J’ai découvert ce film assez tardivement et j’ai vraiment beaucoup aimé. Dans le genre « slasher » des années quatre-vingt, c’est même une petite référence. A mi-chemin entre les histoires de tueurs façon Michael Myers ou Jason Voorhees mais qui baigne dans une atmosphère bizarre qui ne déplairait sans doute pas à David Lynch… Et écoute ça : http://www.youtube.com/watch?v=VN8lJNx0EPE Attention, c’est très addictif! ❤

  3. The Rope, qui comporte 2 ou 3 coupes franches qui « cassent » cette volonté de plan séquence si je me souviens bien… Mais peut être que tu les as vu aussi ? ^^

      • Non, des cuts tout ce qu’il y a de plus classique, donc un sur un champ / contrechamp entre un des 2 acteurs et James Stewart.

  4. Je note La Colline aux Coquelicots parce que j’aime bien Miyazaki et La Corde parce qu’un HItchcock, ça ne fait jamais de mal et que je ne me souviens pas de l’avoir vu (et James Stewart est également un argument de taille ;)).

  5. Joli mois de Juillet Marion !
    Je suis entièrement d’accord avec toi concernant la Colline aux Coquelicots, X-Men, la Corde et Holy Motors. Bien que personnellement, j’ai mit une meilleure note à Miyazaki fils 😉

    • Nos avis se rejoignent souvent 😉

      Je mets une moins bonne note à Miyazaki fils, parce que même si j’ai passé un moment agréable, j’ai déjà presque totalement oublié le film 😉

  6. Films découverts ou redécouverts

    « To Rome with Love » de Woody Allen 3/5
    « La grotte des rêves perdus » de Werner Herzog 4,5/5
    « Les nerfs à vif » de Martin Scorsese 4/5
    « Azur et Asmar » de Michel Ocelot 4/5
    « La part des anges » de Ken Loach 3,5/5
    « Comment savoir » de James L. Brooks 2/5
    « Holy Motors » de Leos Carax 3,5/5
    « Le Départ » de Jerzy Skolimowsky 4/5
    « Starbuck » de Ken Scott 4/5
    « Dark Knight Rises » de Christopher Nolan 4/5
    « Dragons » de Chris Sanders et Dean Deblois 5/5
    « Max et Maximonstres » de Spike Jonze 3/5
    « Les Enfants de Belle Ville » de Asghar Farhadi 3/5
    « Batman Begins » de Christopher Nolan 3,5/5

    Films revus

    « 500 days of Summer » de Marc Webb 3,5/5
    « Drive » de Nicolas Winding Refn 3,5/5
    « Spiderman » de Sam Raimi 4/5
    « Spiderman 2 » de Sam Raimi 4,5/5
    « Slumdog Millionnaire » de Danny Boyle 3,5/5
    « C.R.A.Z.Y. » de Jean-Marc Vallée 5/5

    Film du mois : « Dragons » de Chris Sanders et Dean Deblois

    Pas un super mois pour ma part… Mon film du mois étant un film que j’avais déjà vu mais que j’ai véritablement redécouvert et qui m’a subjugué à la seconde vision.

    • Je trouve au contraire ton mois pas trop mal. Et puis, on ne va pas se mentir, on pourrait revoir tous les mois Dragons et en faire notre film du mois. On va encore dire que j’exagère et que j’amplifie, mais c’est réellement l’un de mes films préférés au monde !

      Et puis la majeure partie de tes notes sont positives 😉

      Tu es d’ailleurs l’une des seules que je connaisse à avoir aimé le Allen !

      Bon en revanche, la même note à Drive et Slumdog ? C’est pour me faire avoir une crise cardiaque, rassure-moi, je t’en prie…

      • Hmm c’est vrai que ma note au Woody Allen, bien que moyenne, est plutôt bonne… Je crois que je vais la réévaluer à deux… J’ai totalement oublié le film… :p

        D’ailleurs je réévalue également Holy Motors à la hausse, que je passe à 4 (j’y repense très souvent à ce film).

        Concernant Drive, je suis sûrement un peu dure… Il mériterait probablement un 4, mais je suis tellement en désaccord avec le monde entier qui crie au chef d’oeuvre, que c’est ma manière de contester :p !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s