Mon Coin Cinéma

Un jour – Lone Scherfig

« I’m not lonely, I’m alone. »

Après avoir succombé au charme du roman de David Nicholls la semaine dernière, j’ai décidé de jeter rapidement un petit coup d’œil du côté de l’adaptation cinématographique d’Un jour par Lone Scherfig.

Emma et Dexter : Une histoire d’amitié, d’amour inavoué et de moments manqués sur plus de deux décennies. On ne change pas une recette qui gagne, pas vrai ? Mais tout ce qui faisait le charme du roman, coince un peu une fois mis en scène à l’écran. C’est dommage, parce qu’avec David Nicholls lui-même au scénario, on pouvait s’attendre à un peu plus d’originalité. Mais l’écrivain se contente de calquer le schéma et la forme narrative du film sur ceux de son roman sans se soucier des maladresses qu’une telle démarche engendre.

Comme dans l’oeuvre originale, une fenêtre s’ouvre tous les ans à la date du 15 juillet pour nous laisser entrevoir l’évolution des deux personnages principaux et de leur relation. Si dans le roman ces chapitres avaient permis aux personnages d’Emma et Dexter de se construire, et à nous, lecteurs, de nous attacher à eux, ce n’est malheureusement pas le cas ici.

Le format du long-métrage impose des contraintes de temps qui font que l’on a surtout l’impression d’assister à l’enchaînement d’une suite de saynètes. Les personnages ne sont pas assez fouillés, beaucoup de passages essentiels à leur compréhension sont éludés, et par conséquent on peine à s’attacher et à se sentir concerné par leur romance.

Ce qui est vraiment dommage, c’est que la mise en scène de Lone Scherfig est assez élégante, que la photographie est léchée, que le couple formé par Anne Hathaway et Jim Sturgess (❤) fonctionne à merveille, que les seconds rôles sont traités et interprétés de manière émouvante, que la partition de Rachel Portman pourrait transcender le film si…

Peut-être tout simplement si je n’avais pas lu le livre avant ? Peut-être alors aurais-je apprécié le film sans me soucier de l’adaptation qu’il propose ? Peut-être alors aurais-je adopté les personnages sans me poser de questions ? Et peut-être alors me serais-je laissée porter par leur histoire ? Peut-être…

Il n’en reste pas moins qu’Un jour est une jolie comédie romantique et dramatique, qui ne sort pas des sentiers battus et s’avère décevante au vue du roman dont elle s’inspire, mais qui fait néanmoins passer un moment, pas inoubliable certes, mais agréable à son spectateur.

8 réflexions sur “Un jour – Lone Scherfig

  1. J’ai uniquement vu le film et n’ai pas lu le livre, et je n’ai pas accroché du tout au film, à leur histoire d’amour ni même aux personnages ! Je pense à lire le livre du coup si j’en ai l’occasion 🙂

    • Le cinéma c’est ma passion, je suis autant spectatrice que lectrice.

      En revanche, comme toi je déteste acheter les livres avec les couvertures des adaptations ciné, ça perd beaucoup de charme…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s