Moi, au Fil des Mois

Au fil des mois – Juin 2012

La première piqûre de moustique de la saison – Être contactée par Doriane pour réaliser les photos de sa collection de vêtements – Un ami qui fait du mystère autour de son déménagement  – Un découvert qui fait mal – Un coup de blues monumental – Le blues ça veut dire que je t’aime disait Johnny – Les messages de Fanny – Un silence réciproque – Sept ans de malheur – La soirée d’anniversaire de Laurine à l’appartement – Du sel, de la téquila et du citron – De nouvelles personnes fort charmantes – Photographier la campagne picarde un dimanche après-midi – Trois Menus Best of à emporter et Good Morning England à la télé – Une nuit de révisions – Quatre heures de sommeil – Trois jours d’épreuves au CFA  Un professeur qui croit en moi – Celui qui n’aimait pas le rosé trop sucré – Rater l’Euro à cause du boulot – Les cinq heures de shooting chez Doriane un dimanche après-midi – L’impression d’avoir fait du bon travail – I believe in Sherlock. Do you ? – La petite enquête de Fanny – Laurine et son envie de manger japonais – Le MMS pas très catholique d’Angélique – Celui qui cassait les iPhones plus vite que son ombre – Une robe offerte par mon papa – Ma petit sœur qui veut la même – Mon travail associé au nom de Marc Dorcel – Un Liebster Blog – La Voix du Rock et son lot de (rencontres) surprises – Croiser Blanche-Neige au Golden Wave – Sortir avec mon petit frère pour la première fois depuis son agression – Un match de l’Euro, un lundi soir, au Galway – Le choix cornélien : Jeter un fond de Tripel Karmliet ou vomir ? – Des lapins, mais pas ceux qui mangent des carottes – Une triste dispute épistolaire – Sentir venir l’orage – Une robe en dentelle noire et un décolleté qui attire les regards – La Fête de la Musique – Celle qu’on espérait ne pas croiser – La rue Masséna bloquée par un flash-mob sur un air de Macarena – Margaux qui m’emmène danser en pleine rue sur Cotton Eye Joe – Boire un éléphant au Décalé – Se retrouver enfermée dans une station de métro – Faire la connaissance des Ap’héros – Se déhancher sur une table au Magnum – Rentrer seule à pieds d’une longue soirée – Retrouver avec plaisir mes amis parisiens autour d’une bouteille de rouge – Une semaine qui n’en finit pas – Se rendre compte que ma vue a baissé – Une soirée pour le retour tant attendu de Victor – L’élimination de la France en quart de finale de l’Euro – La seule sur qui je peux compter un dimanche après-midi – Trois kilomètres à pieds – La défaite 10 à 7 du Football Club Marcq Lazaro – La dernière semaine de cours au CFA – Se faire une plaquette promotionnelle – Tester un tutoriel sur Photoshop – Être désemparée face à la douleur d’une amie – Perdre un slap bet en jouant à FIFA – Ne pas dépenser un sou aux soldes – Ma petite sœur qui décroche son premier emploi saisonnier – Le départ de Lucile – L’arrivée de Mathilde – Une table pour quatre à La Pirogue – Une première claque suivie d’un câlin – Une deuxième claque qui coupe une clope en deux – Plus que trois claques à venir – Du cidre et des copains  Kaboom  Sur un balcon à quatre heures du matin – Un réveil tardif – Un départ précipité  Et d’autres petites choses qu’on n’écrit pas sur son blog…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s