Mon Coin Cinéma

La Guerre est Déclarée – Valérie Donzelli

Un couple, Roméo et Juliette. Un enfant, Adam. Un combat, la maladie. Et surtout, une grande histoire d’amour, la leur…

Avec ces deux jeunes protagonistes aux prénoms plus qu’emblématiques, la réalisatrice choisit de nous montrer immédiatement l’angle sous lequel elle va traiter son sujet, plus qu’un film sur la maladie et la rémission d’un enfant, La Guerre est Déclarée sera avant tout une magnifique histoire d’amour.

C’est dans leur passé commun que Valérie Donzelli et son coscénariste et acteur, Jérémie Elkaïm, vont puiser la matière qui servira de base à La Guerre est Déclarée. Parents d’un petit Gabriel, ils ont ensemble été très tôt confrontés à la maladie de leur enfant et à la réalité quotidienne des hôpitaux. Sortis plus forts de cette épreuve et poussés par une envie de cinéma, ils ont décidé de nous conter cette aventure que la vie leur a permis de vivre.

En choisissant de tourner son second long-métrage avec un appareil photo Canon et à la lumière naturelle, Valérie Donzelli s’offre une liberté de mouvement qui donne au film un aspect naturel et léger. La petite taille de l’appareil lui a permis de se faufiler sur les différents lieux de tournage et d’expérimenter, c’est un cinéma de l’instinct et de l’intuitif. Valérie Donzelli tâtonne, cherche, essaie et finalement recommence pour offrir au spectateur un film honnête, qui lui ressemble, à la mise en scène atypique et ludique, aux couleurs pop et acidulées.

La réalisatrice fait le choix de ne pas montrer la douleur de l’enfant ou la difficulté quotidienne du cancer infantile, mais nous parle néanmoins de la gravité de la maladie, de l’importance des traitements ou de la vie en hôpital pour les parents et leurs petits. Elle se débarrasse du pathos exacerbé et de l’auto-complaisance pour faire place nette à l’humour et à la fantaisie, et l’émotion du spectateur en est sans cesse décuplée. Et c’est avec une certaine tendresse que l’on suit l’histoire de ce couple d’amoureux, contraint de quitter sa jeunesse insouciante pour entrer brutalement, et malgré lui, dans le monde des adultes, épaulé par une bande de personnages secondaires tous plus attachants les uns que les autres.

Valérie Donzelli nous fait le cadeau d’un film intime, touché par la grâce de ses interprètes et pourvu d’une bande originale aux petits oignons.

Une invitation à l’amour transcendé par le regard poétique de sa réalisatrice.

4 réflexions sur “La Guerre est Déclarée – Valérie Donzelli

  1. Bonjour Marion!
    Moi aussi j’ai très envie de voir ce film. J’espère que tu passes de bonnes vacances.
    Félicitations pour ton blog!
    A bientôt!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s